Eruption du volcan Puyehue !! 04 et 05 Juin 2011

Une petite paranthèse au milieu de nos folles petites aventures pour parler vite fait du volcan Puyehue, situé à environ 150 km au Sud Est de Valdivia qui est entré en éruption samedi dernier (le 4 donc), la première fois depuis 51 ans et le plus grand séisme de l’histoire du Chili (1960).

Valdivia (NO), Puyehue, Bariloche (SE)

 Bref, même si on est loin, voir un nuage volcanique c’est quand même pas rien, voyez par vous même :

Le tout début, vu depuis Curiñanco

Valdivia

Bon j’avoue, la prochaine est pas de moi (mais si vous voulez en savoir un petit peu plus : http://www.lefigaro.fr/international/2011/06/06/01003-20110606DIMWWW00523-le-volcan-chilien-puyehue-se-reveille-apres-51-ans-de-sommeil.php )

Et n’empêche que ça fait vraiment drôle de vivre ça en vrai…. !

Isla de Chiloe 23/04 hasta 25/04

     Premier week-end sans ma Loulou…la Luchita a rejoint ses parents à Santiago qui viennent lui rendre une petite visite! Heureusement Victor et Marie sont là…grand départ à l’Ile de Chiloe.

La seconde plus gande île de Patagonie chilienne…après la Tierra de Fuego!
 De toute façon Meteo Chili annonce un temps pourri a peu près partout, si ce n’est pas de la neige et de la grêle vers les Andes.

On choisit donc une destination qui se visite avec le charme de sa pluie quotidienne, c’est parti pour rencontrer des Chilotes mouillés =)

Près du port d'Ancud

 

 

Les traits de caractère typiques de cette île pleine de charme, sont ses cabanes de pécheurs sur pilotis et ses jolies façades en bois de toutes les couleurs…..

 

 

 

….ses églises en bois: les plus anciennes du Chili, les Chilotes en sont trèèès fiers! elles datent au moins du  VII° siècle =P ….

 

….et bien sur, sa gastronomie: los mariscos (fruits de mer):

Promotion de la moule!

 

L’île est aussi très marquée par la croyance des Chilotes en la mythologie, certains mythes en ont surement sortis plus d’un d’une situation un peu délicate :

Un exemple: le Trauco ou petits arrangements entre conjoints:

C’est un personnage qui vit dans la forêt et ne se sépare jamais de sa hache de bois. Malgré sa laideur il adore la beauté et les femmes. Représenté comme un nain ignoble, il se mue en un jeune homme pervers qui séduit les femmes et les engrosse pendant leur sommeil. Les mauvaises langues suggèrent qu’il s’agit d’une invention féminine: les femmes des marins partis depuis longtemps travailler en Argentine, enceintes à leur retour, accusaient alors l’esprit de la forêt de les avoir fécondées!

Pas si bêtes, les maris ont eux aussi leur « esprit », la Fiura, tout aussi affreuse, qui séduit les hommes en plongeant leur épouses dans un sommeil profond!

Quant à la morale de cette histoire…

 

On passera deux nuit sur l’Isla Quinchao: une micro île, où on accède depuis Dalcahue:

Première nuit à Achao, un ptit village tout mignon, tout tranquille.

Au petit matin, on profite que la marée soit basse pour faire une ptite balade sur la plage en longeant les falaises.

La côte de Achao au petit matin

Effectivement c'est bien la marée basse...

A première vue ces gentils rapaces n'ont pas l'air d'avoir envie de nous laisser passer...mais en fait ils essayent juste de capter les quelques rayons de soleils pour se sécher les ailes!

 

Une mer aux reflets d'argent...Une ambiance très...mystérieuse.

 

Un des revenus complémetaires des familles de pécheurs est la vente d’algues séchées…les Chiliens en raffolent en salade ou dans la soupe…Mmmmm…  le ramassage de ces petites choses gluantes est l’activité familiale du dimanche:

 

 

La faune locale, qui a bien développé son sens du camouflage:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deuxième nuit: agrotourisme à Quinchao et visite d’une église en reconstruction:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis balade jusqu’aux Cascade de ….

 

Au final, malgré son taux d’humidité un peu trop élevé…on se souviendra de belles images et de bons moments en pensant à Chiloe =)

Victor, j’espère que cette petite virée chez nous t’a plu!

Musiciens Chilotes

Valparaiso mi amor – 02 et 03 Avril

Comme pour l’article précédent, c’était y a trop longtemps donc pas la motiv’ de raconter tout en détail !!

Juste histoire de suivre : on a rejoint à Santiago la p’tite troupe de Franchouillards, c’est à dire Luchito (qui nous manquait trop), Alice et Decam, et aussi Oriane qui fait son stage au Nord de Santiago; au programme, Valparaiso !!!


Un super week-end, du soleil, une ville incroyable, toute biscornue, colorée, décorée, dessinée, juste folle !!

La suite en image !!


Ajouter une image


La maison de Pablo Neruda

Pablo !

bande de beauf !!

et bande de grosses !!

qu'est ce qu'on s'marre !!

"Nan mais aucun risque, j'ai mes lunettes de soleil !"

Parque Huerquehue – 26/03 hasta 29/03

Petit week end rando de 3 jours à l’Est de Pucon (au nord de Valdivia), forêts d’Araucania magnifiques, temps splendide, et pour finir, trempette dans un terme au milieu de… rien !

Comme ça fait longtemps, je me souviens pas des détails et j’en aurais pour trop longtemps à tout raconter… Du coup, ce sera juste les photos pour cette fois !!

Lago Caburgua

Pffuuu... Méga FAT truie, juste pour le plaisir des yeux !

Lago ? et le volcan Villarica

Pommées ?

pivert ! (mais rouge^^)

Fais gaffe à ta tête ^^

La barbe du vieux

Faune locale

Population locale

Auracaria

Araucania

Chaihuin – 18 Mars

Juste une petite aprem avec Charlotte, à la plage à Chahuin, face au Pacifique…

De lautre coté de la dernière pointe, Chaihuin

Des vaches, sur une mini île !

Duna !

Colo-Colo, équipe de foot chilienne, grosse pensée pour Werther (notre coloc)

Sur le retour, à Chahuin, match de foot au village

Marée basse, les vaches reviennent sur la terre ferme 😀

LLifen & Lago Ranco – 12/13 Mars –

Après avoir profité un peu de Valdivia, on repart samedi matin en direction du Lago Ranco, à environ 100 km au Sud Est de Valdivia :

On part en micro jusqu’à Futrono (on arrive vers 14h), puis on fait du stop jusqu’à Llifen. On décide d’aller sur la plage au bord du lac, Thibaut et Charlotte se baignent (l’eau est chaude !! ça change de l’océan…), Louise bouquine, on cueille (et on mange !) des mûres, on pique nique et on profite du soleil…

On plante finalement la tente sur le seul endroit de la plage sans galets…
Le lendemain matin, on décide de repartir doucement pour le village de Llifen et en attendant de prendre le bus pour Valdivia, on cherche à rencontrer des agriculteurs pour en apprendre un peu plus sur l’agriculture chilienne…

Au final, on rencontre un apiculteur qui nous fait visiter son exploit’, j’avoue ne pas avoir tout compris (parce qu’en plus du vocabulaire assez spécifique, l’accent des ruraux est pas franchement évident !!)

Pour finir la visite, on a eu droit à 1 kg de miel :

DE-LI-CI-EUX !!!

On a encore rencontré quelques agriculteurs, mais sans jamais pouvoir visiter de ferme…
On repart donc en début d’aprem pour Futrono, où on prend le bus pour Valdivia

🙂

Llifen

Niebla & Curiñanco – 8 et 9 Mars 2011

Faut croire que les administrations se valent partout dans le monde : on nous apprend lundi 7 que la date de la rentrée à la fac a été décalée d’une semaine, et donc reportée au 14… Problème de communication entre Supagro et Valdivia, on a pas été tenus au courant (étonnant ?!) …

On gagne donc une semaine de vacances (ça s’arrête jamais !), et comme le temps prévu est un peu (beaucoup !) bof, on décide de pas aller trop loin:

on part donc pour Niebla (sur la côté Pacifique, à coté de Valdivia) avec Thibaut qu’on a retrouvé à Valdivia, juste histoire de prendre l’air marin et de planter la tente pour une nuit…

Le micro (bus) nous emmène jusqu’à Niebla, on pique nique là bas au bord de l’océan Pacifique, on essaie de s’y tremper les pieds (histoire de faire les beaux) mais c’est vraiment, vraiment gelé !!

Niebla

Niebla

Curiñanco, le Pacifique...

Un peu de stop plus tard, nous voilà arrivés à Curiñanco, quasi tout au bout de la route qui remonte vers le Nord en longeant la côte…

On y passe tout l’après-midi, à lire, à prendre un bon bain de soleil, juste à apprécier un peu le temps qui passe…

Ben fais pas ta timide Charlotte !

..Thibaut..

Fin de journée sur le Pacifique

i Teresa !

C’est en retournant vers la route en fin de journée qu’on rencontre Teresa : notre super Teresa qui nous a offert des pancitos (petits pains), qui nous a montré toutes les plantes comestibles du coin, qui nous a dit quand revenir pour faire des tartes et de la confiture… Géniale cette Teresa, on attend que les fruits soient mûrs et on passe le week end chez elle !

On campe sur le chemin entre Curiñanco et Niebla, au bord de la falaise qui donne sur la plage…
Malgré le temps qui se gâte de plus en plus, on a le droit à un joli de coucher de soleil, à une soirée au bord du feu grâce à Myriam (une Chilienne qui nous a gentiment donné du bois) et à un bon poisson du marché fluvial de Valdivia !

Et avant de repartir pour Valdivia au matin, on se gave de mûres, parce qu’y en a partout et que c’est beaucoup trop bon !